Sélectionner une page

Et si nous transposions des évènements survenus du temps de Jésus à aujourd’hui… Y aurait-il eu buzz ? 

Voici une revisite des évènements entourant la soudaine hausse de popularité de Jésus rapportés dès Jean 4.43. Dans une première partie, j’imagine ce qu’un journal écrirait si ces évènements avaient lieux de nos jours et dans la deuxième partie de l’article, j’argumenterai mes choix.

Breaking News

Jésus, un influenceur qui monte

 

Inconnu du grand public il y a encore quelques semaines, Jésus vient de rendre populaire sur Instagram le #PlusJamaisHypocrite qui dénonce l’hypocrisie des bien-pensants. Durant les fêtes de Pâques, son passage à la plus grande fête du pays n’est pas passé inaperçu.

Jésus fait le buzz - divi

Entre des discours bien sentis et des actions renversantes, il a marqué les esprits. Depuis, il est victime d’un engouement populaire énorme. Il est sur toutes les bouches. Tout le monde parle de lui.

Une communauté de followers qui grandit à vue d’oeil

Il est l’influenceur qui trust toutes les premières places des recherches les plus populaires sur Google, devançant « coronavirus », « Joe Biden » ou encore « Résultat des élections ». Cristiano Ronaldo et Ariana Grande n’ont qu’à bien se tenir avec leurs 262 et 221 millions d’abonnés Instagram. S’il poursuit sur sa lancée, Jésus comptera bientôt des milliards de followers.

Mais que s’est-il passé en l’espace de quelques jours ? Inconnu du grand public, Jésus n’était encore qu’un quidam aux quelques dizaines d’abonnés. Ses actions et paroles n’étaient connues que de ses proches. Personne dans son entourage ne lui aurait donné le moindre crédit. dans une interview, Jésus a partagé sa souffrance de ne pas être compris par ses proches. Il témoigne :

« Fondamentalement, je n’ai pas changé. Par contre la perception que les gens ont de moi est nouvelle. Etonnamment, il aura fallu que je sorte de mon environnement familier pour que mon message soit entendu. »

En aparté, il nous confiera aussi sa douleur de lire les analyses erronées de soi-disants spécialistes et les commentaires malveillants et dégradants publiés à son encontre. Au final, le jeu en vaut-il la chandelle ? Oui ! Sans aucun doute nous répond t’il ! Puis il enchaîne avec cette histoire étonnante :

« Dans mes plus fervents supporters, se trouvent certains de mes plus virulents détracteurs de la première heure. Pourtant ni eux, ni moi n’avons fondamentalement changé. Dans les faits, les évènements de la grande foire d’avril dernier ont transformés leurs regards. Ils ne m’ont plus considéré comme une personne prétentieuse mais bien comme une personne cohérente. Et cela a tout changé ! Ainsi, en revenant chez-moi, j’ai été accueilli en grande pompe ! Comme un héros ! Mais, vous-savez, je ne suis qu’une personne qui aspire à faire ce qui est juste en toute transparence ! »

Jésus est l’influenceur qui monte

Tout le monde parle de lui, partout et par tous les moyens. Le bruit court à travers toute la planète que cette nouvelle star fera bouger les choses jusqu’aux plus hautes sphères de l’État. La rumeur court qu’il serait même doté de pouvoirs surnaturels digne des Marvel… Affaire à suivre !

Ce buzz expliqué

 

Il peut paraître osé de proposer une lecture si éloignée du texte original. Pourtant, lorsque j’ai médité ce passage, mon attention s’est portée sur la popularité rapide et soudaine de Jésus. À l’époque, il a créé le buzz. Dans ce qui suit, je vais m’atteler à expliquer ma vision et mon interprétation du passage de Jean 4.43-45 avec dans l’ordre :

 

  1. Jean 4.43-45 commenté
  2. Le buzz comme déclencheur de popularité
  3. Jésus sur les réseaux sociaux
  4. Le buzz pour transformer les perceptions
  5. Un héros digne des Marvel

Jean 4.43-45 commenté

Jésus fait le buzz - Jean 4

Le buzz comme déclencheur de popularité

Le buzz est un mot d’origine anglaise qui fait référence soit à un bruit parasite, soit à une information qui se propage rapidement. Dans ce récit, nous voyons que Jésus était attendu en Galilée car il est écrit qu’ils lui firent bon accueil. Autrement dit, le bruit de ses “exploits” (Jean 2.13-25) avait déjà atteint la région. C’est clairement le début d’une popularité qui ne cessera de grandir.

Il faut savoir que l’attitude de Jésus rempli tous les critères d’un bon buzz. Pour avancer cette affirmation, je me base sur les 6 caractéristiques d’un buzz marketing recensées par Mark Hughes dans l’un de ses ouvrages disponible en ligne. Les voici :

1 – Aborder un sujet tabou

En dénonçant publiquement l’attitude des marchands du temple, Jésus a exprimé à haute voix ce que beaucoup pensaient. Il a exposé aux yeux de tous leur hypocrisie mercantile !

2 – Être disruptif, insolite

Il a surpris en brisant les habitudes des religieux, des marchands et des croyants qui agissaient comme si tout était normal. En fouettant et en chassant les vendeurs du temple, Jésus a marqué les esprits. Il a fait ce que personne ne pensait être possible de faire.

3 – Faire scandale

Il a promis des choses irréalistes et choquante. Emettre l’hypothèse de la destruction du lieu saint et en même temps faire la promesse de sa reconstruction en trois jours, c’est impensable. C’est scandaleux. Il dépasse les limites du religieusement tolérable.

4 – Provoquer l’admiration

Autant, Jésus s’est mis de nombreuses personnes à dos, autant il a provoqué un élan de sympathie à son encontre, de l’admiration. Sa popularité s’est répandue sur tout le territoire. Car lui seul a su tenir tête en disant tout haut ce que beaucoup pensaient tout bas. Lui seul a agit avec force et conviction.

5 – Entretenir le mystère

À l’origine, Jésus est un inconnu. Il est donc mystérieux par définition car personne ne le connaissait. De plus par sa promesse de relever le temple en trois jours s’il venait à être détruit, il lance un mystère incompréhensible. D’ailleurs les juifs ne le comprirent pas. Ils ont mis beaucoup de temps à comprendre le sens de cette promesse. Pour les disciples, c’est seulement lors de sa résurrection, trois jours après sa mort, qu’ils comprirent.

6 – Provoquer l’hilarité

Autant la scène des marchands du temple est tragique et attristante, autant une envie de moquerie et d’amusement a probablement envahi le cœur des témoins. Voir les marchands du temple humiliés de la sorte et voir les chefs religieux être remis à leurs places a du être jubilatoire

Jésus sur les réseaux sociaux ?

Ainsi donc, Jésus s’est rendu sur le lieu d’interactions sociales à la mode. Lieu de détente et de réjouissance, il s’y est rendu pour fêter la Pâques. De nos jours, le lieu d’interactions sociales le plus à la mode est, qu’on le veuille ou non, internet et ses réseaux sociaux.

Jusqu’aux évènements du temple, Jésus était un citoyen “comme un autre au milieu de la foule. Il était culturellement parfaitement intégré et respectait les normes sociétales et religieuses. 

Le buzz pour transformer les perceptions

En communication, l’un des éléments clés est la perception que l’on offre. On peut tenter de maîtriser l’image que l’on présente mais on ne sait jamais comment l’on sera réellement perçu.

Pour Jésus, il semblerait que tout au long de sa vie la perception qu’avait son entourage (de lui) était très variable. Un jour, il demanda ce que les gens disaient de lui, on lui répondit que certains pensaient qu’il était un nouveau Jean-Baptiste et d’autres un nouvel Élie. Au final, plusieurs noms de prophètes ressuscités circulaient. Seul Pierre, divinement inspiré, confessa qu’il le considérait comme le Christ, le Fils du Dieu vivant (Matthieu 16.16-17).

J’ajouterai que le fait qu’il soit identifié aux plus grands prophètes juifs équivaut, toute mesure gardée, à identifier Jésus à nos héros moderne… Marvel compris.

Avec notre recul, il est bien plus aisé de décrire la personnalité de Jésus, sa personne, ses intentions, sa manière de penser, d’agir et ses convictions. Mais à son époque, il était tributaire de la perception que les gens avaient de lui. Une perception variable et bien souvent en-deçà de la vérité. L’épisode de sa soudaine notoriété nous le rappelle.

En effet, Jean souligne que Jésus n’avait pas confiance en ceux qui croyaient en lui à cause de ce qu’il venait de faire à Jérusalem parce qu’il les connaissait tous ! (Jean 2.23-24) De plus, Jean 4.44 appuie ce manque de confiance lorsqu’il souligne que Jésus attestait que les prophètes ne sont pas honorés dans leur propre partie !

Jésus a toujours su faire la différence entre les apparences et le cœur. C’est ce qui l’a mis en rage à la vue des marchands du temple. Si la perception que son entourage avait de lui changeait, qu’importe, lui resterait le même. Quel que soit le buzz qu’il provoquait.

Un héros digne des Marvel ?

C’est avec malice que je pose cette question ! L’engouement pour Jésus était si fort que les gens l’imaginaient doté de super-pouvoirs. La preuve en est que la rumeur était si forte qu’un officier se rendit auprès de Jésus pour obtenir un miracle.

Or, Jésus n’avait fait qu’un miracle durant les noces de Cana. Un miracle qui est d’ailleurs probablement passé inaperçu aux yeux de beaucoup. Mais c’était là tout ! Jésus n’avait pas fait de miracles à Jérusalem. Il s’était “juste” énervé contre le mercantilisme des marchands du temple et il avait tenu un puissant discours simple et concis. La rumeur s’était chargée du reste.

La suite de notre passage nous conte cependant un deuxième miracle de Jésus. Celle de la fille d’un officier qui a guéri à l’heure même où Jésus annonçait sa guérison à des kilomètres de là ! Quelle coïncidence ! Quel miracle !

Jésus, est-il un héros digne des Marvel ? Oui, on peut l’affirmer et il est bien plus encore. Mais cela les disciples allaient devoir encore le découvrir !

Et toi que penses-tu de ce buzz ?

Jésus aurait-il créé un buzz sur les réseaux sociaux ?

Philippe Cavin - à propos

Cheminez avec moi !

Accompagnez-moi sur la route et abonnez-vous à mes lettres de nouvelles.

Votre inscription est un succès ! Contrôlez votre boite mail, un mail de confirmation vous a été envoyé !

Share This